Buanderie

Installation

Réparation. maintenance préventive et curative

Covemat, Ipso, electrolux pro, Miele pro, Danube, Bieffe, Comenda, Grandimpianti, Girbau,...

table a repasser
Tables a repasser
lave linge
Laves-linges pro
seche linge pro
Seches linges
repasseuse
Repasseuses
semi pro
Miele pro

Norme RABC

I. Qu’est-ce que la démarche RABC ?

Intégrée à la norme EN NF 14065, la méthode RABC (Risk Analysis Biocontamination Control) est une méthode permettant l’analyse des risques de contamination microbiologique de tous les textiles traités en blanchisserie. De nombreux établissements sont concernés par cette norme, tels que les hôpitaux, les cliniques, les EHPAD, les thermes, les entreprises agroalimentaires, ainsi que les ESAT et EA traitant le linge des entreprises citées précédemment.

1. Une garantie d’hygiène avant tout

Mise en place en mai 2003, la méthode RABC offre un process de gestion efficace du linge à tous les établissements ayant une division blanchisserie. Son application – non obligatoire mais fortement recommandée – a pour objectif de limiter les infections du linge propre par le linge sale (draps, blouses, alèses, etc) dans tous les établissements accueillant des publics à déficience immunitaire. Les structures respectant les conseils sanitaires de la RABC offrent à leurs usagers un gage de sécurité et de qualité.

 

2. Une garantie de qualité pour des résultats de lavage parfaits

Dans le milieu hospitalier, la norme RABC permet de définir des moyens efficaces à mettre en œuvre pour prévenir la contamination microbiologique au sein des blanchisseries.

Depuis la phase du traitement du linge, jusqu’à son utilisation par les usagers, le suivi d’un processus rigoureux est préconisé pour s’assurer de la propreté et de l’absence de bactéries, virus, champignons et parasites. Concernant l’application de la méthode RABC dans les hôpitaux, l’URBH a rédigé un guide dédié aux spécificités du secteur hospitalier.

II. Les règles de base de la RABC en blanchisserie

La méthode RABC présente cinq points pour sa bonne application :

1. Une bonne architecture des locaux

Afin de respecter la norme RABC, il est important de soigner l’architecture des locaux recevant le linge à traiter. L’attention apportée à la configuration des locaux de la blanchisserie facilite en effet l’entretien de ces derniers et évite les potentielles contaminations. Afin de respecter la norme RABC, il est important de soigner l’architecture des locaux recevant le linge à traiter. L’attention apportée à la configuration des locaux de la blanchisserie facilite en effet l’entretien de ces derniers et évite les potentielles contaminations.

Voici quelques recommandations :

 

2. Un matériel adapté et bien entretenu

Pour respecter les normes d’hygiène de la méthode RABC, les blanchisseries peuvent entre autre, s’équiper de laveuses barrières étudiées pour respecter la marche en avant et éviter la contamination aéroportée du linge propre par le linge sale.

Les établissements doivent en outre suivre quelques préconisations :

 

3. Un personnel formé

Afin de se conformer à la norme RABC, il est préconisé au personnel de la blanchisserie de respecter quelques règles pratiques :

4. Une bonne gestion du temps de stockage du linge

Pour éviter les contaminations microbiologiques, les blanchisseries doivent adopter un temps réglementé de stockage du linge. Ainsi :

 

5. Une surveillance efficace du traitement du linge

Toujours dans l’objectif de maîtriser l’hygiène et d’éviter la prolifération microbienne, un processus efficace de surveillance du traitement du linge doit être mis en place. Plusieurs points sensibles doivent faire l’objet d’une vigilance exemplaire :

Depuis 2004, L'entreprise Bravet dépanne vos équipements électriques frigorifiques thermiques aerauliques hydrauliques laveries grande cuisine buanderies : 06.69.13.47.99

187 avenue du 15e corps - 83700 Saint Raphael

834 avenue du Maréchal Leclerc - 73700 Bourg Saint Maurice

Lieux d'interventions: